Avis lecture roman élagage et soupe aux fèves, Nina Gerbi

Avis lecture, un roman à découvrir, un feel good qui feel du bien, plein d’humour.

Un nouvel avis de lecture, élagage et soupe de fèves, Nina Gerbi. Ce roman en autoédition, est une bouffée d’air frais. On en a besoin avec la canicule actuelle.

Si vous aimez les fèves, l’esprit de famille, en particulier juif, le théâtre, la liberté, je vous conseille de lire ce livre. Un concentré d’humour, L’auteure Nina Gerbi nous régale avec tout une panoplie de personnages, tous plus bigarrés les uns que les autres.

Je vous laisse lire le résumé et mon retour de lecture.

Résumé élagage et soupe de fèves, Nina Gerbi

nouveau roman élagage et soupe de fèves, Nina Gerbi

« Vampirisée par un père excessivement attaché aux traditions, Masha sent l’implosion la guetter.
Sa volonté, son sens de l’humour et sa rencontre avec un homme qui lui découvre un talent exceptionnel, vont-ils l’aider à trouver l’amour et la liberté ?… C’est que, tout ne se passe pas comme prévu, d’autant qu’elle n’a rien prévu, qu’elle a déjà quarante deux ans et une inexpérience de la vie qui n’arrange rien…
Qui n’a jamais connu traditions juives et vie de famille compliquée ne peut pas comprendre. »

Attention… Talent et humour hautement contagieux ! Sous des airs sages de jeune auteure septuagénaire, Nina Gerbi cache une plume joyeuse et facétieuse. Si vous présentez des symptômes d’addiction ou de fous rires compulsifs, veuillez consulter les urgences littéraires. (MPO, correspondante pour Midi Libre.)

Avis et retour lecture :

Ce nouveau roman, élagage et soupe de fèves de Nina Gerbi, est sincèrement, le deuxième roman en AE que j’ai particulièrement apprécié. Un feel godd qui feel du bien. La plume de l’auteure, légère, grinçante parfois, est juste un régal. J’ai beaucoup ri à cette famille envahissante qui phagocyte l’héroïne, MoÏsha, qui s’est elle-même rebaptisée Masha car moins sujet à critiques, notamment à l’adolescence.

Le thème principal, la quête de soi, s’émanciper et vivre pour soi et non plus pour les autres prend les traits de Masha, la quarantaine. Mère de 4 enfants, mariée à un homme beaucoup plus âgé à tendance flegmatique et surtout tributaire d’une famille envahissante l’oppresse. Comment trouver sa place quand, un père tyrannique impose ses volontés sous couvert de respecter la religion ? Comment parvenir à se libérer de cette entrave paternelle sans perdre des plumes ?

Alors quand sa psy la pousse à suivre son rêve, le théâtre, s’ensuit, vous vous en doutez, une série de révélations et de catastrophes.

Voici un petit extrait, pour éveiller votre curiosité :

« — En fait, tu souffres de l’angoisse des nantis !

— L’angoisse des nantis ?

— oui, en d’autres termes, l’angoisse de ceux qui n’ont rien d’autres à faire qu’angoisser. »

Voilà, plusieurs répliques, sans compter les apportés de l’auteure dans le récit, apportent du mouvement, au récit, aux personnages, tous attachants.

Conclusion :

Dans l’ensemble c’est un roman très agréable, même si quelques longueurs trainent, c’est un petit bijou d’humour !

Achetez- le sans tardez, en particulier si vous souhaitez vous détendre, si vous partez en vacances, si vous le bourdon, si vous êtes en plein questionnement.

Le voyage des lettres

Promis, je ne vous harcèlerai pas ! Une à trois infolettre par mois et encore, ce n'est même pas sûr ! Et si cela ne vous intéresse plus, vous pourrez vous désabonnez à tout moment.

Pour vous remerciez de votre engagement, vous allez recevoir un mail de remerciement qui vous permettra de télécharger le prequel Un Grain de Sable dans le Moteur, Victor et Sonia, si vous le souhaitez.

N'oubliez pas de valider votre inscription pour recevoir votre cadeau et les infolettres ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.